Sélectionner une page

Aller croquer une fraise, goûter une tomate cerise ou découper une salade… Quoi de plus plaisant que de récolter et de déguster ses propres fruits et légumes ? Si l’idée peut paraître simple à première vue, se lancer dans la culture d’un potager peut aussi contenir son lot de déceptions. Pour éviter les frustrations, il est important de bien s’informer en amont. Vous avez comme projet de lancer votre potager, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer ? Le point dans cet article !

L’envie de se mettre au vert

Vous venez d’acquérir une maison avec un extérieur et vous aimeriez planter vos premiers fruits et légumes ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul ! Après la crise sanitaire et les confinements successifs, un grand nombre de ménages a ressenti le besoin d’être dehors et de se (re)connecter à la nature. Et d’autant plus avec le télétravail qui nous fait passer beaucoup de temps derrière un écran ! La vente d’immobilier en Suisse ou en France change : les personnes à la recherche d’un bien souhaitent plus que jamais s’offrir une grande terrasse ou un jardin. Alors, quels sont les premiers gestes à connaître pour végétaliser son espace extérieur et récolter ses premiers légumes ?

Connaître son sol

Il va d’abord falloir déterminer si la terre est de qualité. Cela vous indiquera si vous pouvez y installer votre futur potager. Avant de commencer à cultiver votre parcelle, il vous faut apprendre à connaître le type de terre et la texture de votre sol. Vous saurez ainsi s’il est facile à travailler et s’il est propice à la culture. Argileux, sableux, limoneux, acide… Chaque sol possède ses avantages et ses inconvénients. À vous d’en tirer le meilleur. Si besoin, il est possible d’enrichir son sol avec de la matière organique

Si vous souhaitez passer cette étape, vous pouvez opter pour l’option des carrés potager surélevé. Cela vous permet d’éviter les contraintes naturelles et de faire pousser vos légumes même si votre sol n’est pas fait pour la culture. Ils constituent aussi une bonne solution si vous n’avez pas d’espaces verts chez vous.

Choisir une zone adaptée

Prenez le temps d’observer le sol : si vous voyez qu’un espace de votre jardin contient davantage d’herbe, il sera préférable d’installer votre potager à cet endroit, plutôt que sur une zone qui ne semble pas fertile. Analysez également l’ensoleillement (les végétaux ont besoin de minimum 7 heures par jour d’ensoleillement pour s’épanouir), la circulation de l’air (le jardin est-il abrité ?), ainsi que le ruissellement de l’eau sur le terrain.

Ne pas voir trop grand

Si cette expérience est une première pour vous, il est conseillé de commencer petit. Vous vous rendez vite compte que quelques m² représentent déjà de nombreuses heures de travail. Vous pourrez ensuite décider d’agrandir ou pas votre potager.

Sélectionner des légumes simples à cultiver

Pas la peine de commencer avec des légumes qui donnent du fil à retordre : mieux vaut débuter avec des légumes faciles à cultiver. Blettes, haricots, pois, pomme de terre, courges, tomates… Il y a déjà de quoi se faire plaisir !